La discussion porte sur les demandeurs d'asile et de leurs mauvaises conditions de vie. Nous l'entendons du Président de demandeurs d'asile Manu Sareen. Il parle de son un an au Danemark en tant que demandeur d'asile, où il n'a pas été en mesure de travailler ou de recevoir une éducation. Il a été très bien formés dans leur propre pays, et selon Manu, ce n'est pas des conditions de vie équitables à vivre sous. D'apres moi c'est vrai qu'il n'y a pas assez d'emplois pour tous les demandeurs d'asile, mais au moins ils peuvent recevoir une éducation. Je pense que ce n'est pas vrai être vide pour une année entière.